Acceuil > Spéciale > 2016 > DEUX SESSIONS ANUELLES 2016 ET XINJIANG > Visage de Xinjiang dans deux sessions

Un journaliste africain couvre les deux sessions chinoises

2016-03-19  source::French.xinhuanet.com  auteur:

BEIJING, 9 mars (Xinhua) -- Lors d'une conférence de presse de la session annuelle de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), Ikenna Emewu, journaliste du plus grand quotidien nigérian en termes de ventes, The Sun, a impressionné ses pairs avec des questions illustrant sa familiarité avec les sujets ayant trait à la Chine.

Ikenna Emewu est venu en Chine dans le cadre d'un programme de formation de journalistes africains organisé par l'Association chinoise de la diplomatie publique. Plus de 20 journalistes travaillant pour des médias traditionnels de pays africains ont ainsi été invités en Chine pour une formation professionnelle de dix mois.

Ce programme a pour ambition d'offrir aux médias et journalistes africains un meilleur accès aux informations liées à la Chine. Il s'inscrit dans le cadre des promesses faites lors de la 5e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine en 2012 concernant la promotion de la coopération pragmatique entre la Chine et l'Afrique. Le programme a été lancé en février 2014, et sa troisième édition a débuté le 1er mars.

Le développement rapide de l'économie chinoise et le renforcement des échanges entre les deux parties donnent envie aux Nigérians de connaître la Chine, a indiqué M. Emewu, notant que les deux sessions constituaient un moment essentiel pour obtenir des informations officielles.

La Chine tiendra ses promesses d'investissement et d'aide envers l'Afrique, a déclaré mardi le ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d'une conférence de presse.

Selon M. Wang, les liens diplomatiques sino-africains datent d'il y a 60 ans, et la profonde amitié, la confiance mutuelle et le soutien entre les deux parties restent inchangés.


    Coopération    |    Qui sommes-nous    |    Contactez-nous
    Société à responsabilité limitée de propagation du Wu Zhou, Tous droits réservés