China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • Les étudiants ouïgours expriment leur colère après l'attaque terroriste du Xinjiang
    2014-05-06    source:French.china.org.cn    author:

    Une lettre signée par 11 étudiants et jeunes diplômés ouïgours condamnant l'attaque meurtrière survenue à la gare sud d'Urumqi a été largement saluée.

    Dans la lettre publiée en ligne, les étudiants expriment leur douleur, leur colère et leur détermination à dénoncer le terrorisme.

    « Le silence est une sorte d'acquiescement avec les terroristes », a déclaré Merdan Weli, étudiant en troisième cycle de l'Université du Xinjiang qui a eu l'idée d'écrire une lettre ouverte avec ses amis ouïgours.

    Merdan se trouvait mercredi dans un restaurant à deux rues de la gare dans la capitale du Xinjiang, lorsque deux hommes armés de couteaux ont attaqué des civils et fait sauter des explosifs. Trois personnes sont mortes, y compris les deux terroristes, et plusieurs dizaines de civils ont été blessés. Merdan souligne que les actions des terroristes ont un grave impact sur l'image des gens du Xinjiang. « Nous devions faire quelque chose », explique-t-il.

    Merdan a discuté du contenu de la lettre avec ses amis en ligne.

    Kurbanjan Weli, jeune diplômé de l'Université du Nord de la Chine des ressources en eau et de l'énergie électrique, et désormais enseignant de chinois à Urumqi, a été le rédacteur en chef de la lettre qui pose plusieurs questions aux terroristes.

    « Meurtriers, que voulez-vous ? Vous dites que vous voulez le respect et des droits, mais ne voyez-vous pas la mosquée à côté du site que vous avez bombardé ? C'est un lieu de sérénité et de paix. Avez-vous la moindre foi ? Vous avez choisi de tuer des innocents, hommes ou femmes, jeunes ou vieux. Pourquoi tant de haine envers eux ? »

    La lettre se poursuit ainsi : « Qu'avez-vous donc ? Mettre fin à la vie d'autrui et se couvrir les mains de sang sont des péchés ! »

    « Nos ennemis veulent briser notre unité et notre solidarité parce qu'ils ont peur que nous soyons unis. Mettons fin à notre silence, agissons ensemble et écrasons-les », conclut la lettre.

    Plusieurs internautes, qui pour certains se demandaient s'il était toujours sûr de voyager et faire des affaires au Xinjiang, ont dit que la lettre les avait fait changer d'opinion.

    « Cette lettre reflète la véritable voix du peuple ouïgour. La plupart des gens sont gentils et généreux, comme le reste d'entre nous. Une petite poignée de malfaiteurs ne représente pas la population en général », a commenté Dong Jianbin de Beijing.

    Lors de sa récente visite au Xinjiang, le président Xi Jinping a souligné que les gens de tous les groupes ethniques sont « nos frères et sœurs », et que les extrémistes religieux et terroristes sont « nos ennemis communs ».

    « Nous devons ouvrir notre cœur à nos frères et sœurs, tout en luttant implacablement contre nos ennemis communs », a déclaré Xi Jinping.