China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • La Chine célèbre le 70e anniversaire de la région autonome de Mongolie intérieure
    2017-08-10    source:Xinhua    author:

    Les célébrations sont en cours pour marquer le 70e anniversaire de la région autonome de Mongolie intérieure, la première région autonome ethnique de niveau provincial de la Chine.

    Divers événements sont organisés pour célébrer l'anniversaire, dont des soirées de gala, des expositions et le festival Nadam, un événement traditionnel avec courses de chevaux et lutte mongole.

    Le plus haut conseiller politique chinois, Yu Zhengsheng, à la tête d'une délégation des autorités centrales, a remis lundi des cadeaux à la région autonome de Mongolie intérieure pour célébrer l'anniversaire.

    RESPECT POUR L'HISTOIRE

    La région autonome a été fondée le 1er mai 1947 sous la direction du Parti communiste chinois (PCC). Elle est l'une des cinq régions autonomes du pays, les autres étant le Xinjiang, le Tibet, le Ningxia et le Guangxi.

    L'autonomie ethnique dans les régions, préfectures et districts à travers le pays a été introduite pour créer l'égalité, la solidarité et la prospérité commune de tous les groupes ethniques.

    "L'autonomie régionale ethnique est une grande réalisation créative du PCC", explique Muren, professeur d'ethnologie à l'Université normale de Mongolie intérieure. "Le système montre le respect pour l'histoire et est basé sur la réalité."

    D'une superficie de 1,18 million de kilomètres carrés, la Mongolie intérieure représente 12% du territoire du pays. La population de l'ethnie mongole est de 4,6 millions de personnes, soit un cinquième du total régional.

    Au cours des 70 dernières années, l'économie de la région est passée de 537 millions de yuans (78 millions de dollars) à 1.860 milliards de yuans.

    MEILLEURE VIE, MEILLEUR ENVIRONNEMENT

    Les habitants locaux ont également connu de grandes améliorations en matière de conditions de vie. L'espérance de vie moyenne est passée de moins de 35 ans à 75,8 ans durant les sept dernières décennies.

    La famille du berger Bayinbat vit sur plus de 200 hectares de prairie dans la bannière d'Otog, avec un revenu annuel de plus de 200.000 yuans.

    "Le revenu annuel de nombreuses familles de bergers aux alentours dépasse 100.000 yuans. Nos conditions de vie s'améliorent", note Bayinbat.

    Chaque année, lors de la pénurie de fourrage à la fin de l'hiver et au début du printemps, la bergère Siqin, dans la ligue de Xilin Gol, en achète à crédit auprès de ses voisins d'ethnie Han.

    "Ils nous aident beaucoup en partageant leurs expériences en matière de production agricole", raconte-t-elle.

    La région, qui possède la plus grande zone de pâturage naturelle de Chine (79 millions d'hectares), est engagée en faveur de la protection de l'environnement tout en recherchant la croissance économique.

    Plusieurs projets ont été menés dans la région, dont le contrôle du sable et le reboisement de terres agricoles.

    PRÉSERVER LA CULTURE, SOUTENIR LA PROSPÉRITÉ

    La culture ethnique dans la région se développe et évolue.

    Les minorités ethniques représentent 20% des 25 millions d'habitants de la région, dont 4,6 millions de membres de l'ethnie mongole.

    Un jeune homme du nom de Baoyinbaadarah a récemment organisé un camps d'été en langue mongole où les enfants des familles de bergers pouvaient apprendre à utiliser les technologies avancées, dont l'imprimerie en 3D, les machines de découpage au laser et les micro-robots.

    Baoyinbaadarah a grandi en recevant une éducation bilingue.

    "La langue mongole fait partie de mon identité, et le mandarin m'a ouvert les yeux sur le monde extérieur. Il est important pour nous qui appartenons à l'ethnie mongole de maîtriser les deux", déclare-t-il.

    Le respect mutuel entre les différents groupes ethniques et la protection de la culture ethnique locale créent une base pour la prospérité en Mongolie intérieure, selon Hao Shiyuan, chercheur à l'Académie des sciences sociales de Chine.

    (Rédacteurs :Yishuang Liu, Guangqi CUI)