China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • Le TGV facilitera les voyages et stimulera l'économie du Xinjiang
    2014-06-05    source:french.china.org.cn    author:

    La durée de trajet jusqu'à la région autonome ouïgoure du Xinjiang sera bientôt bien plus courte, grâce à l'ouverture de la première ligne ferroviaire à grande vitesse avant la fin de l'année. Les essais de la ligne ont commencé mardi.

    L'économie et le tourisme dans la région devraient bénéficier de la nouvelle ligne, construite dans le cadre de la stratégie de développement de la Chine du Nord.

    Il ne faudra plus que neuf heures pour aller de Lanzhou, capitale de la province du Gansu, à Urumqi, capitale du Xinjiang, contre 16 heures actuellement.

    Le voyage de Beijing à Urumqi sera également écourté de 10 heures.

    Les trains devraient atteindre une vitesse de pointe de 250 km/h et desservir 31 gares.

    Les mesures de sécurité seront renforcées le long de la nouvelle ligne suite aux récentes attaques terroristes.

    Tous les trains seront gardés par du personnel armé, et la sécurité à bord sera assurée, a déclaré Li Suping, chef adjoint du Bureau de sécurité publique du chemin de fer d'Urumqi.

    La construction du chemin de fer de 1 776 kilomètres a débuté en 2009, et a coûté 143,5 milliards de yuans (22,97 milliards de dollars). La ligne prend un autre chemin que la précédente liaison ferroviaire Lanzhou-Xinjiang, en passant par la province du Qinghai.

    L'ancienne ligne sera principalement utilisée pour le fret, a indiqué Liu Xinle, fonctionnaire du Bureau des chemins de fer d'Urumqi.

    Fu Lianzhu, ingénieur en chef du chemin de fer à grande vitesse, a déclaré que tous les trains pourraient circuler à une vitesse accélérée grâce à la meilleure qualité des voies.

    « La vitesse d'essai a atteint 277 km/h. Nous continuerons les essais pendant trois mois pour vérifier tous les aspects de la ligne, y compris les télécommunications », a déclaré M. Fu.

    La ligne est protégée contre le vent, car la région en majorité désertique est célèbre pour ses vents violents. La Youyu, président de Lanzhou-Xinjiang Railway Xinjiang Corporation, a expliqué que des brise-vent ont été érigés le long de 463 km de la voie, soit 65 % de la longueur de la ligne qui s'étend sur 710 km dans le Xinjiang, et que de longs tunnels ont été creusés. Les voies ont été élevées de 5 centimètres pour permettre au sable balayé par le vent de passer facilement.

    « C'est la première fois que ces technologies brise-vent sont déployées dans la construction ferroviaire à grande vitesse, à une échelle jamais vue auparavant dans le monde », a déclaré M. La.

    Les résidents de la région sont impatients de pouvoir voyager plus rapidement et espèrent que la nouvelle ligne apportera les bénéfices économiques attendus.

    Tang Lijiu, expert de l'Institut d'économie Est-Ouest du Xinjiang, a estimé que la ligne fera d'Urumqi un centre économique de la Chine du Nord-Ouest, le long de la ceinture économique de la Route de la soie, et transportera des millions de passagers.

    La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), l'organe suprême de planification économique en Chine, a annoncé mercredi son intention de mettre en œuvre une série de politiques de soutien à l'emploi, à l'éducation et à la réduction de la pauvreté au Xinjiang.

    La CNDR accélèrera également la construction des transports, d'installations de conservation d'eau et d'infrastructures agricoles.

    La ligne à grande vitesse ouvrira non seulement la voie au développement économique du Xinjiang, en facilitant le transport de marchandises comme le coton et les fruits, elle réduira aussi la durée et le coût des trajets pour les touristes, a souligné Li Wenqing, fonctionnaire de l'Office du tourisme de la région.

    « En 2015, le tourisme sera un pilier de l'économie du Xinjiang, il stimulera le développement d'autres industries et représentera plus de 10 % du PIB de la région », a prédit M. Li.

    Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.