China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • Mandchous
    2009-12-11    source:fr.china.org    author:

    Répartition : Les Mandchous du Xinjiang vivent principalement dans les régions d'Urümqi, d'Ili, de Jichang et de Hami.
    Population : Selon les statistiques démographiques de 2003, les Mandchous du Xinjiang étaient au nombre de 23 900 personnes, soit 0,12% de la population totale du Xinjiang.

    Langue: La langue mandchoue appartient à la famille mandchoue-toungouse du groupe altaïque. Maintenant, la langue et l'écriture han sont largement utilisées chez les Mandchous.

    Histoire : L'ethnie mandchoue pénétra dans le Xinjiang après l'établissement de la dynastie des Qing en 1644. Sous le règne de l'empereur Yongzheng, les troupes des Qing cantonnèrent à Barkol, Hami et Turpan. Lors du règne de l'empereur Qianlong, elles écrasèrent successivement la rébellion d'un petit nombre d'aristocrates de la couche supérieur de Jungar et de la secte Aktaglik de l'islam dirigée par Burhanidin, le grand chef et Hojajahan, le petit chef et établirent, en 1762, le poste de « Général d'Ili » pour exercer un contrôle unifié militaire et politique sur les régions au sud et au nord des monts Tianshan. Puis, elles construisirent les villes mandchoues et autorisèrent les officiers et les soldats d'emmener les membres de leur famille, augmentant ainsi considérablement le nombre de Mandchous. A cette époque-là, les Mandchous du Xinjiang étaient concentrés principalement dans les régions de Qitai, d'Ili et d'Urümqi.