China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • Kirghizes
    2009-12-10    source:fr.china.org    author:

    Répartition : Les Kirghizes résident principalement dans le département autonome de kizilsu. Une partie d'entre eux est dispersée dans les régions au sud et au nord des monts Tianshan. Il y a, en outre, plus de dix mille personnes qui résident dans le district de Fuyu de la province du Helongjiang.

    Population : En 2003 les Kirghizes du Xinjiang étaient au nombre de 173 700, représentant 0,90% de la population globale du Xinjiang.

    Langue : La langue kirghize appartient au groupe de Xiongnu oriental de la langue turque relevant du système linguistique altaïque. Elle comprend le dialecte de l'est et celui de l'ouest. Les Kirghizes emploient l'écriture phonétique kirghize ayant pour base les lettres de la langue arabe.

    Histoire : Kirghize est une appelation de cette ethnie. Dans l'histoire, l'ethnie kirghize fut appelée autrement comme « ge-kun », « jian-kun », « hegu », «Xiajiasi », « ji-li-ji-si » et « bulute ».

    Au 3e siècle avant J.-C., les ancêtres de l'ethnie kirghize vivant en nomade dans le bassin de l'Ienisseï appartinrent au tribu Xiongnu. Après cela, une partie d'entre eux se déplaça vers le sud-ouest jusque à la région du mont Tianshan, appartenant successivement au tribu turque et au tribu huihu. Au début de la dynastie des Tang, le tribu Xiajiasi appartint au khanat xue-yantuo. En 648, le chef du tribu se rendit aux Tang, et le gouvernement des Tang établit sur son territoire la résidence du gouverneur Jian-kun. En 840, il vaincut le khanat huihu et fonda le khanat xiajiasi. Du 10e siècle au milieu du 18e siècle, les Kirghizes se soumirent successivement au règne du royaume des Karakhanides, du royaume des Liao, des Liao de l'Ouest, du khanat de Qagatay et ses successeurs. Sous l'influence de l'émigration des Liao de l'Ouest vers l'ouest et de l'expédition de l'ouest des Mongols au 13e siècle, les tribus kirghizes résidant dans le bassin de l'Ienisseï se déplacèrent vers le sud-ouest. Au début des Qing, ils appartinrent au tribu Zungar. Après que le royaume des Qing avait écrasé le pouvoir séparatiste de Zungar, une partie de bulute (Kirghize) retournèrent dans le bassin du Qihe (sept rivières). Pendant une longue période de déplacement, ils se sont assimilés avec des membres d'autres tribus voisines, ce qui a permis de promouvoir le développement et la formation de l'ethnie kirghize.