China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • Lu Ning, expert étranger allemand : depuis 22 ans en Chine, chaque nouveau jour vaut la peine d'attendre
    2018-01-08    source:French.china.org.cn     author:


    China.org, le... (Journaliste Tian Siyue). Hartmut Lüning est un expert en langues étrangères originaire d'Allemagne, qui a travaillé dans des stations de radio en Allemagne et en Chine. Aujourd'hui, il est expert étranger au Bureau d'édition et de traduction du Comité central du PCC. C'est en 1995 que Lu Ning -son nom chinois- est venu travailler en Chine, attiré par sa curiosité envers ce pays d'Orient. Au cours des vingt-deux années qui ont suivi, son enthousiasme pour la Chine n'a jamais cessé de se renforcer. D'une part, il a dit son enthousiasme parce qu'il a pu être témoin du développement et des changements qu'a connus la Chine et, d'autre part, il apprécie les coutumes « exotiques » que lui a offert cette culture orientale. Comme Lu Ning l'a déclaré : « Quand je reviens en Allemagne, il y a une chose qui me manque toujours, c'est l'été dans les vieux hutong de Beijing. C'est une sorte d'absence qui me donne toujours envie de retourner en Chine ».

     

    La traduction du rapport au 19e Congrès : un travail lourd mais pas ennuyeux

     

    En 2017, Lu Ning a été impliqué en tant qu'expert étranger dans la traduction et la révision de la version allemande du rapport au 19e Congrès national du Parti communiste chinois. C'était la première fois que la Chine invitait des experts étrangers à participer à la traduction du rapport du Congrès du Parti depuis le lancement de la politique de réforme et d'ouverture. De l'avis de Lu Ning, c'est une illustration du développement et de l'ouverture de la Chine. Il a déclaré : « Ce changement montre que la modernisation de la Chine ne s'est pas seulement produite dans le monde extérieur, mais aussi profondément au niveau structurel interne ».

     

    Commentant son expérience de la traduction, Lu Ning a dit : « La traduction du rapport au 19e Congrès a été un travail tendu et efficace ». Le groupe de traduction en langue allemande comptait un total de sept collègues chinois, chacun étant responsable d'une partie de la traduction du rapport. En tant que seul expert germanophone, Lu Ning devrait non seulement assurer l'exactitude des traductions de tous ses collègues chinois, mais aussi trouver une expression allemande appropriée pour les mots et les métaphores typiquement chinoises figurant dans le rapport. Pour mener cette tâche à bien, Lu Ning et ses collègues de l'équipe de langue allemande ont souvent dû travailler tard dans la nuit.

     

    Mais pour Lu Ning, ce travail, certes lourd, n'a pas pour autant été ennuyeux. Il a montré un grand intérêt pour de nombreux aspects du rapport, en particulier la section consacrée à la lutte contre la pauvreté et la construction d'une société globalement modérément prospère. Lu Ning estime que la Chine a obtenu des succès remarquables dans ces deux tâches. Se rappelant ce qu'il vit la première fois qu'il vint en Chine, il a dit : « A l'époque, ce qui m'avait le plus impressionné, c'est que, dans les rues de Beijing, il y avait beaucoup de vélos et presque pas de voitures, et on avait l'impression que les gens d'ici étaient relativement pauvres. Mais aujourd'hui, c'est au contraire quand je reviens en Allemagne que j'éprouve peut-être ce genre de sentiment ».

     

    Vingt-deux ans d'expérience : moins de différences entre la Chine et l'Allemagne, une coopération renforcée

     

    En plus de l'amélioration du niveau de vie de la population, de nombreux autres aspects du développement de la Chine ont également impressionné Lu Ning, et notamment les infrastructures de transport. « En 1995, Beijing n'avait que deux lignes de métro seulement et les voitures étaient anciennes. Aujourd'hui, on peut traverser toute la ville en métro. De même, dans le domaine des autobus électriques et des véhicules électriques, il n'y a eu presque aucun progrès en Allemagne, alors que la Chine s'est développée rapidement ». En outre, le commerce en ligne a également apporté une grande commodité à la vie de Lu Ning en Chine. « Avant, il fallait toujours prendre sa voiture pour aller dans un grand supermarché pour acheter du lait, du café, alors qu'aujourd'hui, il suffit de passer directement sa commande en ligne, et les produits sont livrés très vite à la maison », a souligné Lu Ning.

     

    Réfléchissant sur les 22 ans qui se sont écoulés, Lu Ning estime que les différences entre la Chine et l'Allemagne sont de plus en plus réduites, et que la coopération ne cesse de se développer : ainsi, une coopération bilatérale dans des domaines comme la fabrication automobile, le football, la production de bière existe depuis de nombreuses années et a donné des résultats fructueux. En outre, Lu Ning a également remarqué que les valeurs des deux pays présentent des similitudes. « Le rapport au 19e Congrès a souligné l'importance de l'esprit du travailleur modèle et de l'esprit de l'artisan ; ce sont des vertus traditionnelles très appréciées en Allemagne ».

     

    Bilan et perspectives : chaque nouveau jour vaut la peine d'attendre

     

    Revenant sur sa vie en Chine en 2017, Lu Ning a exprimé sa grande satisfaction. Il a dit avoir maintenu un corps en bonne santé, il a acheté un nouveau scooter, il a participé à la traduction du rapport au 19e Congrès du Parti, il a également été impliqué dans des travaux de révision d'un certain nombre d'ouvrages consacrés à la géologie et à la géographie de la Chine... pour Lu Ning, ces événements, grands ou petits, ont fait de 2017 une année ordinaire mais tout sauf inintéressante, et ils ont aussi écrit un nouveau chapitre de son histoire d'amour de plus de 20 ans avec la Chine.

     


    Pour la nouvelle année, Lu Ning espère continuer à pratiquer le cyclisme, en apprendre davantage sur la Chine mais aussi sur la façon de penser chinoise. Il prévoit également de partir en vacances dans la chaleur du Sud et espère aller voir de ses propres yeux la frontière entre le Xinjiang et le Pakistan. Lu Ning a déclaré : « Pour 2018, je pourrais dire que c'est un peu “wait and see“... Chaque jour, quelque chose de nouveau arrive et j'attends avec impatience tous les jours qui viennent ».

    德文外籍专家吕宁:旅华22载,每一天都值得期待

     

    中国网x日讯(记者田思悦)哈特穆特·吕宁(Hartmut Lüning)是一位来自德国的语言专家,曾先后在德国和中国的广播电台工作,现任中共中央编译局的外籍专家。1995年,吕宁出于对东方国度的好奇来华工作。在接下来的二十二年里,他对中国的热情有增无减。一方面,他因亲历中国的发展和变化而感到兴奋;另一方面,他也享受东方文化带给他的异域风情。吕宁说:“回到德国,我总是会怀念老北京胡同儿里的夏天。这是我总想回到中国的一个牵挂。”

     

    十九大报告翻译:繁重但不枯燥

     

    在2017年,吕宁作为外籍专家参与了中共十九大报告德文版的翻译和校订工作。这是改革开放以来,中国第一次邀请外籍专家参与全国党代会报告的翻译工作。在吕宁看来,这是中国进一步发展和开放的体现。他说:“这个变化说明,中国的现代化不仅发生在外部领域,还深入到了内部的结构层面。”

     

    谈及此次翻译经历,吕宁说:“十九大报告的翻译工作是紧张而高效的。德文翻译组一共有七名中国同事,每人负责翻译报告的一部分。吕宁作为唯一的德语专家,不仅要确保所有中国同事翻译内容的准确性,还要给报告中的中国特色词汇和比喻寻找合适的德文表达。为此,吕宁和德文组的同事们常常工作到深夜。

     

    但对于吕宁来说,繁重的劳动并不枯燥。他对报告里的很多内容表现出了极大的兴趣,特别是其中关于扶贫工作和全面建成小康社会的部分。吕宁认为,中国在这两项工作上成就斐然。回忆起第一次来到中国时的情景,他说:“当时印象最深的是北京的街上有很多自行车,几乎没有汽车,感觉这里的人相对比较贫穷。但现在可能我回到德国反而会有这样的感觉。”

     

    二十二年亲历:中、德差异变少,合作增多

     

    除了人民生活水平的改善,中国在很多其他方面的发展也让吕宁印象深刻,比如中国的交通基础设施建设。“1995年,北京只有两条地铁线路且车厢老旧。现在我们可以乘地铁走遍全城。在电动公交车和电动汽车方面,德国几乎没有什么进步,但中国发展很快。”此外,网上购物也给吕宁的生活带来了极大的便利。“以前总是要开车去大超市买牛奶、咖啡,现在直接上网下单,商品很快就会送到家里”,吕宁说。

     

    回看这22年,吕宁认为中德两国之间的差异越来越小、合作越来越多,比如两国在汽车制造、足球、啤酒生产等领域的合作已经开展多年并取得了丰硕的成果。此外,吕宁还注意到,两国的价值观也有相似之处。吕宁说:“今年十九大报告中强调了劳模精神和工匠精神的重要性,这些也是德国人非常重视的传统美德。”

     

    回顾与展望:每一天都值得期待

     

    回顾2017年在中国的生活,吕宁表示十分满意。他说自己保持了身体的康健,买了一辆新的代步车,参与了十九大报告的翻译,还参与审校了一批介绍中国地质、地理的书籍……这些或大或小的事件构成了吕宁平凡却不平淡的一年,也为他与中国的二十余载情缘续写了新的篇章。

     


    对于新的一年,吕宁希望继续坚持骑车锻炼身体,学习更多和中国有关的东西,更加了解中国人的思维方式。他还计划去温暖的南方度假,计划去新疆和巴基斯坦的边境看看。吕宁说:“对于2018年,我们不妨拭目以待。每天都会发生新鲜的事情,每一天我都很期待。”