China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • Découverte de préparations pour bébé contenant des ingrédients périmés
    2017-12-02    source:le Quotidien du Peuple en ligne    author:

    L'Administration des produits alimentaires et médicaments de Chine a annoncé le 28 novembre que plus de 18 000 boîtes de préparation pour nourrissons produites par la société Xinjiang Western Animal Husbandry contenaient des ingrédients périmés.

    Deux lots de lait en poudre contenaient ainsi de l'acide docosahexaénoïque (DHA) périmé, qui avait été produit le 12 octobre 2015. Selon les autorités, il avait une date d'expiration remontant au 11 avril de cette année.

    D'après l'administration, d'autres produits laitiers de la même société ont également été touchés par des composants périmés, tels que des compléments en vitamines, mais ils ont été interceptés et ne sont pas commercialisés. Elle n'a pas fourni de détails sur ces autres produits.

    « La surveillance la plus stricte devrait être assurée pour créer un environnement de marché du lait maternisé sans danger, car ce n'est pas le premier scandale impliquant le lait en poudre », a souligné Huo Junsheng, chercheur à l'Institut national pour la nutrition et la santé du Centre de prévention et de contrôle des maladies de Chine.

    Les sanctions les plus sévères devraient être édictées pour éviter les violations, et le système de responsabilité le plus strict devrait être établi pour punir les entreprises qui ne remplissent pas leurs fonctions, a-t-il ajouté.

    La Xinjiang Western Animal Husbandry a également utilisé de l'huile de maïs raffinée et de l'huile de soja pour remplacer l'huile de pépins de raisin raffinée, et du lactose à la place du sucre blanc en poudre. Elle a également modifié la quantité de DHA utilisée dans ses neuf produits alimentaires pour nourrissons, en infraction avec tous les règlements sur les préparations pour nourrissons.

    Selon le communiqué de l'administration, les installations de l'entreprise ne respectaient pas non plus les exigences de production.

    « Frustrés par les scandales de sécurité alimentaire ces dernières années, de nombreux consommateurs chinois ont perdu confiance dans la qualité des produits alimentaires locaux et ont opté, dans leur recherche d'alternatives fiables et délicieuses pour leurs enfants, pour des fournisseurs de préparations pour nourrissons occidentaux », a de son côté déclaré Li Shengli. Professeur au Collège des sciences et technologies animales de l'Université agricole de Chine, qui a également averti que si les entreprises ne tirent pas les leçons des scandales similaires et ne sont pas extrêmement attentives à leur qualité et à leur réputation, elles perdront bientôt toutes leurs parts de marché.

    En 2008, une préparation pour nourrissons contaminée à la mélamine avait causé la mort d'au moins 6 nourrissons et rendu malade 300 000 autres.

    (Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)