China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • La Chine en pointe pour la lutte contre la désertification dans le monde
    2017-09-14    source:le Quotidien du Peuple en ligne    author:

    Selon un haut responsable des Nations Unies, la Chine est l'un des pays qui a le mieux réussi au monde dans l'écologisation du désert et elle a des leçons à partager avec le monde pour freiner la désertification.

    Le secrétaire général adjoint de l'ONU et l'agence environnementale du corps, le directeur exécutif du PNUE, Erik Solheim, a ainsi déclaré que l'inspiration principale de la Chine n'est pas de considérer la désertification comme un problème, mais comme une opportunité pour la croissance de l'emploi et la lutte contre la pauvreté.

    Il a fait ces remarques dans un entretien accordé à Xinhua alors qu'il participait à la 13e session de la Conférence des Parties (COP13) à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, ajoutant « Ce que j'espère vraiment voir lors de cette conférence, c'est que la Chine partage son expérience avec le monde ».

    Erik Solheim a fait référence au désert de Kubuqi, le septième plus grand désert de Chine, situé dans la région. Couvrant une superficie de 18 600 kilomètres carrés, il était autrefois la source de tempêtes de sable fréquentes qui balayaient Beijing. Mais au cours des trois dernières décennies, un tiers du désert a été planté et 102 000 personnes sont sorties de la pauvreté.

    « À Kubuqi, ils ont fourni des emplois dans l'énergie solaire, l'écotourisme et la plantation d'herbes médicinales. C'est exactement ce que nous devons faire, reverdir le désert et sortir les gens de la pauvreté », a-t-il souligné.

    D'après un rapport de politique du PNUE, le succès majeur de Kubuqi est son modèle économique durable et la mise en place d'un système qui intègre les instruments politiques, les investissements du secteur privé et la participation active des sections locales.

    Selon M. Solheim, il existe aussi de nombreux autres exemples positifs au Xinjiang, au Shaanxi, au Gansu et dans d'autres régions de niveau provincial.

    Les pays situés le long du parcours de l'initiative « Une Ceinture, une Route » ont lancé un mécanisme de coopération pour lutter contre la désertification le 10 septembre dernier. A cette occasion, M. Solheim a rappelé que cette initiative est une façon pour la Chine de partager son expérience écologique sur le désert avec le reste du monde, disant que des pays comme l'Iran et d'autres nations d'Asie centrale et d'Afrique peuvent bénéficier de la technologie et du savoir-faire chinois grâce à la coopération.

    Quelque 1 400 délégués de 196 pays et régions et plus de 20 organisations internationales ont participé à cette conférence biennale. La tâche principale de la session consistait à rechercher des solutions pour l'objectif durable de l'ONU de « réaliser un monde neutre pour la dégradation des terres à l'horizon 2030 » et d'élaborer un nouveau cadre stratégique de la Convention pour la période 2018-2030.

    (Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)