China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • Des enfants afghans soignés en Chine grâce au Fonds de la fraternité de "la Ceinture et la Route"
    2017-09-11    source:xinhua    author:

    Dix-sept enfants afghans souffrant de problèmes cardiaques ont été soignés par des médecins chinois à Urumqi, capitale de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine.

    Un total de 21 enfants, souffrant de cardiopathie congénitale, sont arrivés à Urumqi le 30 août, accompagnés de leurs tuteurs.

    Ces enfants, âgés entre 2 et 16 ans, ont d'abord reçu des examens médicaux à l'hôpital affilié No 1 de l'Université médicale du Xinjiang. Quatre enfants ont dû retourner en Afghanistan car il était trop risqué de les opérer.

    Le voyage et les frais médicaux de ces enfants ont été pris en charge par le Fonds de la fraternité de "la Ceinture et la Route", créé en février dernier par la Fondation de la Croix-Rouge chinoise.

    Onze spécialistes de l'hôpital du Xinjiang et des experts venant de l'hôpital Chaoyang de Beijing et de l'hôpital de l'amitié de Beijing, ont opéré 17 enfants à partir du 1er septembre.

    "Les problèmes cardiaques de ces enfants, ainsi que leur état de santé, sont assez complexes, par conséquent, nous avons prudemment élaboré des plans pour chacun d'entre eux", a indiqué Ma Songfeng, chef du département de cardiologie infantile de l'hôpital.

    "Ils se trouvent dans un état stable et sont en train de se remettre de l'opération", a fait savoir M. Ma. Les patients pourront quitter l'hôpital une fois qu'ils seront complètement rétablis, a-t-il précisé.

    Mercredi, le ministre afghan des Finances Eklil Ahmad Hakimi a effectué une visite à l'hôpital et remercié le personnel médical.

    Ces enfants constituent le premier groupe à recevoir des traitements médicaux dans le cadre d'un plan d'aide humanitaire du Fonds de la fraternité de "la Ceinture et la Route".

    La Croix-Rouge chinoise a affirmé qu'elle envisageait d'offrir des traitements gratuits à 100 personnes souffrant de cardiopathie congénitale.

    (Rédacteurs :Yishuang Liu, Guangqi CUI)