China Xinjiang

中文 丨  English 丨  Deutsch 丨  日本語 丨  Français 丨  Русский

  • 1
  • 2
  • 3
  • Acceuil
  • Actualité
  • Photos
  • Xinjiang ABC
  • Vidéos
  • Je recommande
  • L'association Muru Ai œuvre pour l'allaitement maternel
    2017-05-17    source:French.china.org.cn    author:

    Xu Liang, présentatrice vedette des informations sur la chaîne Guangdong Radio and Television (GRT) et directrice de l'association Muru Ai.
     

    L'association Muru Ai propose un service volontaire unique : ses membres sont des mères qui allaitent, dévouées à la promotion de l'allaitement. Régulièrement, ces femmes donnent leur lait à la Banque de lait maternel de Guangzhou pour le traitement d'enfants malades. L'une des initiatrices de ce projet d'intérêt public et la directrice de cette association se nomme Xu Liang. C'est l'une des présentatrices vedettes des informations sur la chaîne Guangdong Radio and Television (GRT), considérée comme l'une des présentatrices les plus influentes du Guangdong. En 2016, Xu Liang et son équipe sont partis de Guangzhou faire la promotion de leur association et s'implanter à Beijing et Shanghai.

    De mère « ordinaire » à promotrice de son association

    Xu Liang a accouché d'un petit garçon en 2012. Elle comprit alors l'importance de l'allaitement et décida d'allaiter jusqu'à ce que son enfant soit sevré naturellement. Cette décision fut un moment décisif pour la création de son association. Il a permis à Xu Liang de comprendre, que le lait maternel est bien plus utile que ce qu'elle pensait. En dehors du fait que ce soit le meilleur aliment pour le bébé, le lait maternel peut également être utilisé en médecine clinique, notamment pour l'alimentation des nourrissons prématurés, en post-opératoire, intolérants aux protéines de lait de vache ou souffrant d'allergies sévères. Il peut même être utilisé dans l'alimentation de malades adultes. Le lait maternel est extrêmement précieux, mais le don de lait n'a pour l'instant pas reçu beaucoup d'attention dans le pays.

    Face à ce problème et contrairement à beaucoup de personnes, Xu Liang a décidé d'agir. En tant que personnalité des médias et surtout en tant que mère, il fallait essayer de faire entendre cette voix. Après s'être renseignée sur la création des banques de lait maternel à l'étranger et avoir enquêté sur la situation en Chine, Xu Liang décida de fonder une équipe de donatrices volontaires de lait maternel, de promouvoir l'allaitement et de faire don de tout le lait récolté pour le traitement d'enfants atteints de maladies graves.

    Une centaine d'enfants gravement malades sauvés

    Depuis 2013, Xu Liang et son équipe de volontaires ont accompli de nombreuses choses. Muru Ai soutient cinq banques publiques de lait maternel à Beijing, Shanghai et Guangzhou. Rien que pour la banque de lait maternelle de l'hôpital mère-enfant de Guangzhou, l'association a réussi à attirer près de 730 mères, à faire don de 1,19 million de millilitres de lait maternel, à organiser des centaines d'activités et à sauver 254 enfants prématurés ou malades.

    Parmi les centaines d'enfants gravement malades sauvés par l'équipe de Muru Ai, l'un des souvenirs les plus marquants pour Xu Liang est celui d'un nourrisson nommé « Xiao Xin Zhi » (« petite feuille » en chinois). En 2014, un peu avant la fête nationale chinoise, Xu Liang avait reçu une demande d'aide par l'intermédiaire de son blog. Une jeune mère née dans les années 1980 était subitement tombée gravement malade lors de sa grossesse... elle allait décéder dix jours après avoir donné naissance à Xiao Xin Zhi. Cette mère avait une requête avant de mourir : elle espérait que son bébé puisse être allaité jusqu'à ses un à deux ans. Tout de suite après avoir reçu cette demande d'aide, Xu Liang fondait l'association Muru Ai et sollicitait l'aide de mères capables de donner de leur lait. Ce soir-là, elle reçut un grand nombre de réponses de « mères du cœur » du Xinjiang, du Guizhou, de Beijing, de Shanghai, de Hong Kong, de Macao, du Sichuan, de Chongqing et du Jiangsu, souhaitant intégrer l'équipe qui prendrait soin de Xiao Xin Zhi.

    Sur l'ensemble des candidatures, seules sept furent finalement retenues pour donner leur lait à Xiao Xin Zhi. L'association organisa également des visites hebdomadaires pour ces femmes, dont certaines ont allaité Xiao Xin Zhi. Cela ne dura cependant pas longtemps, car le nourrisson partit vivre avec ses grands-parents à Zhuhai. Cela confronta l'association à la difficulté de proposer du lait à des enfants habitant dans des endroits relativement éloignés. Pour cela, Xu Liang appela les directeurs de certaines entreprises de livraison rapide et leur demanda d'ouvrir une ligne spéciale interurbaine pour Xiao Xin Zhi, afin d'envoyer chaque mois un véhicule spécialisé garantissant la chaîne du froid pour faire les 400 km aller-retour : tout d'abord en allant récupérer le lait donné par les mères bienfaitrices, puis en le livrant depuis Guangzhou jusqu'à Zhuhai, la maison de Xiao Xin Zhi. Tout cela dura un peu plus de huit mois, jusqu'au 9 février 2015. Au total, L'association Muru Ai a envoyé à Xiao Xin Zhi 96 295 mL de lait maternel, soit près de 100 kg de ce précieux liquide. Même si Xiao Xin Zhi a perdu sa mère biologique dès sa naissance, le dévouement sans faille de ces mères volontaires lui auront permis de ressentir un véritable amour maternel.

    Aujourd'hui, Xu Liang et les volontaires de Muru Ai continuent de développer l'association. Xu Liang ne cesse promouvoir l'allaitement maternel et le don de lait à travers le pays. Grâce à ses efforts sans relâche et à ceux de son équipe, l'association Muru Ai a aujourd'hui dépassé les frontières chinoises et Xu Liang espère que ce projet d'intérêt public continuera à réaliser encore plus de miracles.

     

    Par Guo Rui, journaliste pour China.org.cn